Mobilité

Le bus Tango, Annemasse Agglo

La mobilité est un sujet prioritaire du Genevois français : croissance démographique, déséquilibre des zones d’emplois et d’habitat, et crise du logement provoquent une augmentation des déplacements qui marquent la saturation des axes routiers sur les principaux axes du territoire. L'utilisation des transports publics reste insuffisante malgré des progressions régulières de leur fréquentation. Si le développement des transports est lié principalement aux déplacement domicile-travail en direction de Genève, l’organisation de la périphérie française et donc du Genevois français reste indispensable pour deux motifs :

  • L’organisation des transports internes aux territoires du Genevois français (par exemple entre Thonon-les-Bains et Annemasse) représentent la majorité des déplacements et méritent une attention particulière en termes de transports publics.
  • Le réseau des transports publics du Grand Genève ne saurait être réellement efficace qu’à la condition d’une véritable structuration de la partie française, à l’image du Canton de Genève.

Pour ce faire, l'ARC travaille activement à la mise en place d'une organisation des transports efficace et adaptée aux spécificités du territoire.

Une structuration nécessaire

Une mobilité croissante sur notre territoire (croissance démographique galopante, déséquilibres des zones d’emplois et d’habitat, crise du logement) liés :

  • A l'attractivité de Genève : des mouvements pendulaires en hausse constante suscite une saturation des axes routiers sur des durées allongées et qui concerne des couloirs de plus en plus étendus
  • Au dynamisme de notre territoire (interne et liés à Genève), qui génère des flux de plus en plus importants
    • 550 000 passages quotidiens à la frontière (+ 20% en 10 ans)
    • 1.2 personnes / véhicule en direction de Genève

Des perspectives démographiques qui vont générer des déplacements toujours plus nombreux, et qui nécessite une stratégie ambitieuse de « rattrapage » :

  • Aujourd’hui : une offre sous-dimensionnée  / au trafic actuel 
  • Demain : des flux toujours plus intenses et qui appellent une nécessité d’agir pour contenir l’augmentation massive des demandes de mobilité

Les missions traîtées par l'ARC

Les missions réalisées se structurent en trois volets :

  • Suivi opérationnel des projets de transport sur le Grand Genève : contribution spécifique, suivi des mesures de la confédération
  • Coordination des partenaires français sur le volet transport
  • Pilotage d’études stratégiques : P+R, schéma cyclable

La thématique Mobilité est portée par l’ARC dans le cadre de la démarche InterScot, du CDDRA et du Projet d'agglomération 2. 

Exemples d'applications concrètes dans le Genevois français

Axes forts de transport public

 

  • En travaux : mise en service du bus à haut niveau de service (BHNS) dans l'agglomération d'Annemasse pour 2014 (voir site Annemasse Agglo)

CEVA

  • Décembre 2019 : Liaison CEVA, création d'un nouveau tronçon de 16km entre la gare de Cornavin et Annemasse pour la connexion du réseau ferroviaire suisse et français, dont 2km entre la douane de Moillesullaz et la gare d'Annemasse.
  • Réalisations et aménagements des gares CEVA de Lancy-Pt-Rouge, Bachet-de-Pesay, Eaux-Vives, Champel, Chêne Bourg, Cornavin et Annemmase.

Pour tout savoir sur le CEVA, téléchargez le guide « CEVA, tout comprendre du projet en 7 questions/réponses » publié par SNCF Réseau.

Un guide pour tout comprendre du projet CEVA

En projet dans le Genevois français

Trams - axes forts de transport public

  • Prolongement du tramway n°12 vers Annemasse
  • Prolongement du tramway n°18 entre le CERN et Saint-Genis-Pouilly
  • Prolongement de la ligne de tramway n°15 de Lancy à Saint-Julien via les Cherpines
  • Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) RD 1005 entre Gex et Cornavin

Mobilité douce

  • Voie verte d'agglomération et mesures en faveur de la mobilité douce sur tout le territoire de l'ARC

De nouveaux usages qui se développent

Face aux ressources financières importantes pour financer l’investissement et l’exploitation, de nouvelles formes de mobilités ou d’usage de la mobilité voient le jour et viennent compléter les investissements lourds :

  • Centrale de mobilité transfrontalière
  • Covoiturage, nouveaux services innovants

Ces initiatives récentes sont étroitement liées à la démarche écocité portée par l'ARC.

Plus d'informations sur :