Environnement

L'environnement dans le Genevois français

Les paysages définissent une région et structurent son identité et son visage. Leur altération ou leur disparition serait une véritable perte pour l’agglomération franco-valdo-genevoise et le Genevois français.

Les contrats corridors, au cœur des préoccupations du Grand Genève

La préservation et la valorisation de la biodiversité constituent un enjeu majeur pour l’agglomération franco-valdo-genevoise. Ainsi, le Grand Genève a lancé l’élaboration des contrats corridors Champagne-Genevois et Arve-Lac. Ces corridors (ou couloirs) biologiques sont des éléments de liaison indispensables entre les différents milieux comme les bandes  boisées, les haies, les cours d'eau, les ponts ou les passages sous les voies de communication, afin de permettre le déplacement des espèces. 

Créés en juillet 2006 par la Région Rhône-Alpes, ces contrats répondent aux objectifs de maintien, de restauration des corridors biologiques et de préservation de la biodiversité. Les principaux financeurs sont la Région Rhône-Alpes, les Conseils généraux de l’Ain et de la Haute-Savoie et l’Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse. L’Europe est également mobilisée au travers d’un projet Interreg.

Deux contrats corridors ont été signés en 2012 (six autres sont à venir) : Champagne-Genevois et Arve-Lac. Ils montrent toute leur pertinence car en effet le territoire franco-valdo-genevois est aujourd’hui modifié par les activités et infrastructures humaines (voies de communication, zones d’habitation et industrielles, lignes électriques, etc.). Ainsi, ces aménagements deviennent des obstacles à la circulation de la faune et à la dissémination des plantes, et entrainent ainsi leur isolement. Les contrats corridors sont des outils techniques et financiers créés en juillet 2006 par la Région Rhône-Alpes. Ils permettent de répondre aux objectifs de maintien et de restauration des corridors biologiques ainsi que de préservation de la biodiversité.

Le Schéma de cohérence air-climat-énergie (SC²ET)

L'ARC fait également preuve d’une véritable volonté politique de s’engager avec le Grand Genève dans une démarche transfrontalière air-climat-énergie au travers d’un Schéma de cohérence climat énergie air territorial (SC²ET) à l’échelle de l’agglomération franco-valdo-genevoise. Il a pour objectif de garantir la cohérence de toutes les actions climat-énergie-air sur le territoire du Grand Genève. Les réflexions permettant de construire une vision partagée et transversale des enjeux environnementaux en matière de climat, énergie et air et des moyens d’actions ont en effet débuté. Les principaux enjeux :

  • Fédérer et associer les différents acteurs pour une démarche cohérente
  • Structurer la démarche et assurer son pilotage
  • Diffuser la prise en compte des questions air-énergie-climat dans toutes les composantes du Grand Genève

Plus d'informations sur :