Aménagement du territoire

Aménagement du territoire dans le Genevois français

L'ARC Syndicat mixte mène une politique d'aménagement du territoire qui s'articule avec les orientations du Grand Genève. La démarche a pour objectif de définir les principes d’une planification coordonnée à l’ensemble de l’agglomération et d’apporter des éléments de programmation pour les projets à venir essentiellement les équipements culturels, économiques, de tourisme et de loisirs.

Un projet de territoire commun : l'InterSCOT du Grand Genève français

L’ARC a engagé une démarche InterSCOT qui a pour objet de produire un projet de territoire commun à l’échelle du Grand Genève français. L’InterSCOT doit permettre d’apporter de la cohérence aux 8 SCOT du territoire, mais aussi de traduire, s’approprier, questionner et mettre en œuvre les objectifs du Grand Genève et notamment des Projets d’Agglomérations 1 et 2. Enfin, la démarche InterSCOT doit permettre de consolider et mettre en exergue le projet de territoire spécifique du Grand Genève français. 

Première étape de la démarche InterSCOT, le « Projet politique pour l’aménagement du Grand Genève français » a été validé par le comité syndical de l’ARC le 12 décembre 2013. Il s’agit d’un document politique, destiné à être discuté dans le cadre des  Projets d'aménagement et de développement durable (PADD) des Schémas de cohérence territoriale (SCOT) du territoire.

Afin de maîtriser le développement urbain et répondre aux attentes de la population locale en terme de mobilité, d’activités et de cadre de vie, 4 thématiques sont traitées :

  • habitat et urbanisme
  • mobilités et déplacements
  • environnement
  • développement économique

InterSCOT du Genevois français

Aménagement autour des gares du Genevois français 

Dans le cadre de la valorisation du potentiel d’aménagement autour des gares du Genevois français, une étude a été réalisée. Elle s’inscrit dans la volonté de structurer le développement urbain de l’agglomération à partir de la desserte ferroviaire régionale. Elle a pour objectif de révéler les potentiels et capacités d’aménagement autour des gares de l’agglomération, que ce soit en termes d’urbanisation (logement, activités, espaces publics, intermodalité) ou en termes de développement de plates-formes de marchandises dévolues à la gestion du fret urbain. Cette étude a permis de traiter les gares en dehors des périmètres PACA : Bellegarde-sur-Valserine, Valleiry, Pougny, Reignier, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Saint-Pierre-en-Faucigny et Marignier. 

Dans le domaine du transport de marchandises, l’étude visait à réaliser un état des lieux de la problématique du fret et du transport de marchandises sur l’agglomération. Elle a permis de définir des concepts à long terme des transports de marchandises et de la logistique ainsi que d’un programme d’actions.

La charte du CDDRA

L'élaboration du CDDRA du Genevois français, entre 2011 et 2013, a permis de définir un projet de territoire (ou Charte de développement durable du territoire) élaboré sur la base d’un diagnostic partagé. Il définit les orientations stratégiques pour les 15 années à venir. Cette Charte intègre les éléments relatifs au diagnostic agricole et forestier, les fonctions d’agglomération et de centralité, ainsi qu’une prise en compte des questions énergétiques et climatiques. Un programme d’actions pour 6 ans, centré sur un nombre limité de projets présentant une dimension de développement durable et une portée structurante pour le territoire a vu le jour, avec  par exemple :

  • le soutien à l’innovation économique et à l’accueil des entreprises
  • la promotion des modes doux de déplacements, etc.

Un forum, regroupant plus d’une centaine d’acteurs et des ateliers territoriaux, a permis d’identifier les principaux enjeux :

  • La nécessité d’un aménagement cohérent à l’échelle du territoire : maîtrise de la pression foncière, actions pour limiter les tensions en matière de logement, développement des transports en commun, préservation des ressources naturelles, protection et valorisation des espaces agricoles, réduction des émissions de gaz à effet de serre
  • La définition d’une stratégie et d’une gouvernance économique claire pour le territoire de l’ARC, afin de tirer bénéfice des nombreux atouts du territoire du Genevois français (tissu industriel, économie tertiaire, centres de compétences, rythme de création d’entreprise, vecteurs de recherche et d’innovation) et de la proximité de Genève et de ses infrastructures de rang mondial (aéroport international, desserte ferroviaire, milieux universitaires, etc.) 
  • La garantie de la mixité sociale sur l’ensemble du territoire et une offre de services de proximité adaptée pour l’ensemble de ses habitants (services à la personne, santé, formation, pratiques culturelles et sportives, commerces, etc.) 
  • La reconnaissance de la place de l’agriculture et de son rôle structurant pour le territoire

Plus d'informations sur :