Agriculture et forêt

agriculture et forêt

L’espace agricole et les forêts du Genevois français contribuent à façonner et à maintenir des paysages de qualité. Allier développement économique et respect et du maintien d’un environnement durable est le défi majeur d’une agglomération en développement et en densification.

Avec plus de 50 000 ha d’espaces agricoles, soit un tiers de sa superficie, le Genevois français est marqué par une activité agricole dynamique et diversifiée. En plus de sa fonction économique, l’agriculture a un rôle important à jouer dans le maintien de la qualité environnementale du territoire. L’étendue des espaces agricoles  est un atout majeur pour tendre à moyen et long terme vers un renforcement des liens entre producteurs et consommateurs mais aussi pour conforter la place de l’agriculture en tant qu’élément constitutif de la trame verte de l’agglomération transfrontalière.  

Les massifs forestiers représentent 45 % du territoire du Genevois français. Les forêts du territoire disposent d’un capital bois important et susceptible de répondre aux besoins en bois d’œuvre et en bois d’énergie, dans le cadre d’une gestion durable. Néanmoins, des difficultés structurelles rendent cette ressource peu disponible (problème d’accessibilité, exploitation difficile, morcellement). Outre ce rôle de production, les forêts du territoire ont une importance toute particulière dans les services qu’elles offrent : préservation de la biodiversité, protection de la ressource en eau, protection contre les risques naturels, lieu de détente pour les habitants.

Ainsi, les espaces agricoles et forestiers jouent un rôle d’accueil pour les promeneurs et amateurs de sports de pleine nature, dans des espaces de production qui mériteraient d’être aménagés en conséquence dans les secteurs les plus exposés. 

Un PSADER pour le Genevois français

Elaboré avec l’ensemble des acteurs du territoire (les élus locaux, les agriculteurs, les techniciens …), le PSADER du Genevois français vise à replacer l’agriculture et la forêt au cœur des dynamiques économiques et d’aménagement durable du territoire, en concertation avec le Grand Genève. Doté d’une enveloppe de subvention de 2 millions d’euros sur 6 ans, il accompagnera, à partir d’octobre 2013, les projets collectifs qui ont pour objectif de promouvoir l’agriculture, la forêt et le développement rural sur tout le territoire.

Pour plus d’informations : PSADER du Genevois français

L’agriculture dans le Grand Genève

Aujourd'hui, plus de 70 000 ha d'espaces agricoles, soit plus d'un tiers du territoire du Grand Genève sont utilisés par l'agriculture, dans toute sa diversité .

Source d'activités économiques et de production alimentaire, l'agriculture contribue aussi à préserver la biodiversité et des paysages de qualité. Cependant, les espaces et l'activité agricoles sont soumis à de fortes pressions : consommation pour le développement urbain et les infrastructures routières, loisirs, etc. 

Aussi, le Grand Genève s'est-il engagé depuis 2007 à placer l'agriculture au centre du développement de l'agglomération en lien avec la profession agricole, les collectivités et les partenaires franco-suisses.

Pour plus d’informations : L'agriculture dans le Grand Genève

Chez mon fermier, valoriser l'agriculture de proximité

Découvrez la carte interactive "Chez mon fermier" et ses applications iPhone et Androïd utilisables de part et d'autre de la frontière. Ces outils vous permettront  de partir à la rencontre de plus de 500 exploitations agricoles françaises et suisses (vente directe à la ferme, magasins de producteurs, activités à la ferme, etc.) du territoire du Grand Genève.

Rendez-vous sur www.grand-geneve.org/chezmonfermier.

Plus d'informations sur :